Une (autre) lettre ouverte aux épais

Premièrement, j’aimerais spécifier que j’adresse cette lettre aux épais seulement et non, aux étudiants en général. Si le chapeau vous fait, portez-le et assumez-vous dans vos commentaires…

« Bonjour mes épais! Je sais…la vie n’est pas facile pour vous en ce moment et ma lettre ne vous donnera pas un coup de pouce dans votre guerre contre les hausses des frais de scolarité la société démocratique mais bon, je crois que si je vous écoute manifester à la télévision depuis plus de 100 jours, vous pourrez lire ce texte de plus de 100 mots!

Premièrement, laissez-moi vous dire à quel point je suis désolé pour votre propre hausse des cotisations syndicales étudiantes. Comme vous pouvez le constater, une grève, ça coûte cher…imaginez le prix d’une vie en société. Inflation comprise! Je ne sais pas si vous manifesterez aussi contre votre fédération étudiante mais vous le devriez… Pourquoi? Parce que vous êtes des marionettes de chiffon dans un théatre qui ne fait pas ses frais. Le mouvement stagne, la panique s’installe…bref, ça ne va pas bien pour vous! Vous aurez besoin de la « maudite » argent pour continuer à vous battre…ironique non? Et vous, après 100 jours, vous avez quoi? Rien!

En plus de chiâler contre la hausse, vous protester contre la violence policière… On va faire quelque chose avec vous. On va inverser les rôles… On va vous injurier, on va vous cracher dessus, on va vous lancer des roches… Si vous ne répliquez pas pour vous défendre et de nous arrêter sur place, vous n’êtes pas normal. Vous avez peur? La population et les policiers ont peur aussi mais pas pour les mêmes raisons! Ils font leur travail, ils suivent des ordres, ils ont un protocole…ce n’est pas toujours jojo mais ça fait partie de la game. Vous devriez le savoir, vous faites la même chose mais ça ne fonctionne pas! Eux oui…frustrant non?

Ce qui fonctionne le plus c’est votre intimidation sur les réseaux sociaux…ok, ce n’est pas toujours vous qui l’écrivez mais vous prenez toujours le temps de le partager. L’union fait la force comme vous dites? Après avoir vu l’image ci-dessous, surprenez-vous pas si les policiers vous donnent quelques « extra-sauce » de matraque lors des prochaines manifestations… By the way, cette publication vient du facebook d’une personne que je respecte mais qui m’avait déjà barbé d’être de mauvaise foi dans cette crise étudiante… Mmmm!

J’ai censuré les noms et les commentaires

Publier des adresses courriels des policiers afin d’être retracé sur facebook et connaître leur vie privée? C’est bien ça votre dernière bullshit pour déstabiliser la force policière? Chers épais, je n’avais pas beaucoup de respect pour vous au départ mais là, ça prend des proportions dangereuses. Cela frôle le terrorisme… Connaissez-vous les réelles conséquences de votre geste? Que vous soyez en crisse contre les « méchants » policiers est une chose…mais la vie privée des gens c’est autre chose. C’est bas…c’est mesquin…c’est lâche! Vous avez le goût de vômir devant les largesses du gouvernement, moi j’ai le goût de vômir devant une jeunesse en manque d’arguments.

Soyez intelligents (je parle encore aux épais), pensez aux familles de ces policiers. Ces hommes qui n’ont pas seulement fait du « gardiennage » de manifestants dans le passé…ils ont arrêtés des gens dangereux! Pensez aux enfants de ces policiers. À vous entendre mes chers épais, vous faites tout ça pour le bien-être des enfants de demain. On ne peut pas en dire autant sur ces divulgations privées… Deux poids, deux mesures…et la population se réveille de plus en plus! C’est Jean Charest qui doit être content! Avec la hausse de vos propres cotisations, j’imagine que c’est un peu ça perdre une guerre dans les deux sens! Il ne vous reste que le monde virtuel des médias sociaux…

Sans respect, sans rancune!

Mike Tremblay »

Pour ce qui est des autres manifestants, restez debout, bien droit…et dénoncez ces largesses qui vous donnent mauvaise presse! Merci!

Publicités

26 responses to “Une (autre) lettre ouverte aux épais

  • je suis

    c est vrimanet une page de marde icit . le genre de truc qu internet devrait auto sensuré!

  • Francis Lamarre

    Et l’intérêt de cette lettre?

  • Jimmy

    Inverser les rôles… Ce que tu sembles oublier, c’est que la job de la police, celle pour laquelle on la forme, ce n’est pas de frapper des manifestants. Par ailleurs, ceux qui arrêtent les « gens dangereux », ce n’est pas la brigade anti-émeute!!
    L’anti-émeute ne sert qu’à protéger les gros intérêts pour qui, s’il y a trop de manifestants et d’informations qui circulent, ça va devenir de plus en plus difficile d’exploiter le peuple. Une chance qu’il y a encore des twits comme toi pour les défendre. Allez, retourne sucer des graines.

    • Mike_Tremblay

      Je déteste que les gens volent les quotes de Slap Shot mais je te répondrai: « Quand j’ai l’temps! » (inside)

    • cocoloca

      Je suis la femme d’un policier et je peux te confirmer qu’ils sont tannés d’être là, tannés de faire des heures supplémentaires à causes de taouins qui font du trouble, tannés de ne pas être à la maison pour s’occuper des enfants… tannés aussi de se faire insulter par tout le monde dans les médias sociaux et par du monde qui ne savent pas écouter les autres, ni comprendre que manifester ne sert pas leur cause… Ma fille de 8 ans m’a dit ce matin : maman, les étudiants, ils ont pas encore compris que ça ne fonctionne pas les manifestations?! Eh non, ils n’ont pas compris que ça prend des actions et du travail pour changer une société!

      Personnellement, je lève mon chapeau à l’anti-émeute, qui est très patiente (je les ai vu à l’oeuvre) et je suis contente qu’ils soient là, d’autant plus que je travaille dans le feu de l’action, au centre-ville de Montréal.

  • Glabu

    « je vous écoute manifester à la télévision depuis plus de 100 jours ».
    C’est ton bas du dos qui doit être bien épais, vautré dans l’asservissement du à ton manque d’éducation et ta soumission au désir tant exploité par le libéralisme. C’est toi l’odieuse marionnette, tu crois que les manifestants sont manipulés par les fédérations étudiantes, va sur le terrain gros, tu es manipulé par ta télé ! Je suis Français, pas étudiant et j’en ai rien à faire des fédérations étudiantes, je manifeste car je vois partout des gens comme toi se complaire dans leur petite vie merdique dévolue aux miettes et cacahuètes que l’on jette a un animal en cage. Ce monde est pourri, tu es perdu, tu crois que la plus grande richesse de l’être humain est son argent, on ne peut plus rien faire pour toi. Allé continue comme ça, tu es sur la bonne voie. Reste assis là à faire semblant de penser en regardant tes fesses s’épaissir devant ta télé de plus en plus grande au fil des années.

    • Mike_Tremblay

      Wowo! J’ai perdu du poids grace à l’extracteur à Jus de Georges Laraque…objet trouvé grâce à la télévision. Ne généralisons pas SVP! 😉

      • Judith

        Voilà la preuve dans le commentaire plus haut que ce « conflit » n’a plus les mêmes bases qu’au début! Ce n’est plus une question de hausse des frais de scolarité… Comme le gouvernement n’a pas pliés, certains ont décidé de virer ça en combat politique… dommage pour ceux qui se battent pour la vraie cause des frais…

  • Yves Chaput

    Tsé Mike, je suis un « carré rouge » et je l’assume pleinement.
    J’te dirais aussi que sur le fond, je suis d’accord avec tes propos.
    C’est complètement con d’aller chercher dans la vie privée des gens et tenter de leur nuire personnellement alors qu’ils ne font que leur boulot.

    Mais, est-ce qu’on peut arrêter de généraliser, de ratisser aussi large?
    J’imagine que tu trouverais passablement exagéré si j’affirmais que tous ceux qui sont « carré vert » sont des mafieux criminels parce qu’ils sont pour cette foutue hausse des frais de scolarité et donc sont en collusion avec ce gouvernement pris par dessus la tête avec ces histoires de corruptions.

    Certes, ils y a des épais, et ce dans les 2 camps. Et il y en aura toujours pour abuser d’une situation qu’ils utilisent pour leurs propres fins, quel qu’elles soient.

    Je peux t’assurer que dans mon cercle de connaissances, qu’ils soient verts ou rouges, aucun n’aurait l’idée d’avoir recours à la violence ou à la subversion pour passer son message. Et j’ai le même sentiment avec les personnes que je ne connais pas mais que je rencontre au hasard de mes déplacements. Et pense aussi que tu serais prêt à dire la même chose des gens de ton entourage.

    Le québécois moyen, ordinaire, n’est pas un violent et encore moins subversif. Faut pas mettre tout le monde dans le même panier. Cette petite gang d’extrémistes n’est pas représentatif du peuple moyen, indépendant de son allégeance politique ou idéologique.

    Je comprend ton écoeurement, ta frustration face à ce genre d’agissement, et je la partage. Mais généraliser comme tu le fait, ça n’ajoute que de l’huile sur le feu et n’aide vraiment pas. La preuve, le premier commentaire que tu as reçu.

    Une chose, je pense, qu’on peut s’entendre, c’est que ça va pas ben présentement. Le conflit s’envenime et les extrémistes sont en train d’aggraver les choses de plus en plus, des deux cotés de la clôture.

    Je suis assez vieux pour avoir vécu la crise d’octobre 70 et je peux t’affirmer que de la façon dont les choses évoluent présentement, on se dirige tout droit vers une crise d’octobre 2012.

    Là où on ne s’entendra pas, tu blâmera les rouges, les étudiants pour toute cette merde, moi, je blâmerai le gouvernement pour avoir envenimer le conflit et tout faire pour que ça dérape à ce point.

    Bonne journée à toi.

    Yves

    • Mike_Tremblay

      Merci pour ce commentaire constructif et intelligent… Contrairement aux autres, je vais t’écouter. Tu reviens quand tu veux, je ne suce pas de graines! 😉 (voir autres commentaires)

      • Yves Chaput

        Héhéhé… Tant qu’à moi, tu peux ben sucer des barreaux de chaise trempés dans la moutarde. (quoi que, j’imagine la réaction de ta blonde, lui préférer les barreaux de chaise. 😉 )
        C’est plate en criss que des p’tits cons, qui sont pourtant « de mon bord » ne soient pas assez allumer pour élever la discussion au dessus des attaques personnelles et de développer un argumentaire qui se tient.

        J’ai lu cette article sur Lucien Francoeur, le professeur, pas l’artiste, hier, http://fr.canoe.ca/divertissement/celebrites/entrevues/2011/05/23/18180746-jdm.html
        Le problème des frais de scolarités prennent une tout autre relativité dans le marasme éducationnel dans lequel on est.

        Pas étonnant que les commentaires que tu reçois ne volent pas plus haut.

    • sara

      wow t as résumer ma pensée en tout point thanks

  • Sebastien Vigneau

    Il y a des manifestants violents, et des policiers violents. Pendant ce temps, les pacifiques réclament des solutions, et les médias mettent l’emphase sur la violence.

    Pour être intêgre, en critiquant les manifestants « stupides » (ils ne le sont pas tous), il faut aussi critiquer les policiers « stupides » (ils ne le sont pas tous) qui abusent de leur pouvoir.

    Par contre, votre lettre démontre inquiétante confiance envers l’ensemble des forces policières.

    Nous sommes dans un conflit idées où celles-ci sont masquées par la violence, des deux côtés.

  • Francois Cousineau

    Mike…

    Comparer une hausse de 2.50$ justifiée à une hausse de 1625$ mal justifiée ça par mal comme argumentaire…

    Et concernant la violence policière, on est pas contre le travail des policiers lorsqu’ils suivent leur code de déontologie. Par contre, lorsqu’un manifestant se fait charger par derrière et donner des coups de matraques sur la tête sans justification on est contre (multiples preuves et témoignages à l’appui)… pas toi? Quand les policiers effacent les bandes vidéos on est contre, quand ils poivrent les clients d’une terrasse et matraque les clients on est aussi contre…

    Publier des adresses courriel sur le net c’est pas mieux et l’intimidation c’est pas fort. Mais l’intimidation se fait des deux côtés et le gouvernement utilise sa position de force pour intimider, insulter et mépriser la jeunesse et une partie de la population québécoise qui est écoeurée de se faire voler à tour de bras par les politiciens corrompus. Vivement un nouveau gouvernement.

  • MikeII

    Bravo Mike et Bravo au rouge précédent même si je ne suis pas d’accord sur la hausse, c’est pas une raison pour pas respecter les gens sensés qui ont une opinion différente de la mienne.

    Et je partage si ça peut en faire réfléchir ça sera ça…

  • Nicolas Girard

    Techniquement si la situation est inversée, par exemple un policier me craches dessus ou m’insulte et que je lui mets un coup de bâton Mike, j’ai tort et je risque extrêmement cher. Et la disproportion entre l’agression subie et la vengeance appliquée est encore moins admissible de la part d’un dépositaire de l’autorité publique. C’est pas moi qui l’invente, c’est la Loi, toi qui aime t’en réclamer.

    J’ajouterais que tu parles de protocoles et d’ordre suivis mais que tu semble cautionner le fait que les charmants policiers se « payent du manifestant » et leurs frottent le crâne à la matraque un peu plus fort que nécessaire parce qu’une paire de blaireaux leur ont jeté des pierres. Un peu de cohérence mon bon ami. Soit on suit les protocoles, soit on se venge, on ne peut pas faire les deux en même temps.

    Je sais même pas si ça vaut le coup mais, en passant, comparer une hausse de 5$ sur une cotisation dont on sait exactement où elle va (puisque l’utilisation des fonds est votée en assemblée) à une augmentation de 2000$ sur des frais de plus de 4000$ qui sont distribués dans la plus profonde opacité, je trouve ça… Comment dire… Épais?

    Pour terminer, je manifeste depuis plus de cent jours en effet et je n’ai besoin d’aucun financement. Je paye mes pancartes seul, je bosse 45 heures par semaine (quand une manifestation à lieu en journée, je rattrape mes heures de nuit), je vais sur le lieu des manifestations à pied ou en transport en commun et j’ai jamais vu la queue d’un syndicaliste de ma vie, encore moins rencontré un syndicaliste pour qu’il… me donne de l’argent?

    Mettre plein de ! dans tes phrases, ça les rend pas plus vraie et dire que tu t’adresse uniquement aux « épais » ne masque pas le fait que tes premiers paragraphes crachent bêtement au visage de l’ensemble de manifestants. Maintenant, c’est ton blog, à la gloire de toi et de ce que tu penses, je comprends bien que je pisse un peu dans un violon en essayant de te faire changer d’optique. Mais qui n’essaie rien n’a rien, hein, mon Mike?

    • Mike_Tremblay

      Effectivement, c’est peine perdue… 😉 Pour le reste, c’est ton interprétation et je le respecte…mais je visais uniquement les épais parce que je sais que la majorité est bien, comme toi!

  • V.

    Merci.
    Je suis l’amoureuse d’un homme extraordinaire, papa de nos quatre enfants. Cet homme se rend au travail à tous les jours pour faire sa job du mieux qu’il le peut. Dernièrement, il se rend tellement souvent au travail qu’il n’en revient pas toujours, ça ne vaut pas la peine, il y dort.
    Cet homme portait le carré rouge pour revenir du travail, pour y aller. Mais depuis quelques jours, c’est terminé. Si la lutte veut dire terreur, menaces alors nous ne pouvons en être.

    En espérant que tous pourront sortir la tête haute de ce conflit et que nous retrouvions une vie de famille paisible. Et pourquoi pas « s’effouarer » tous les six ensemble devant la télé 😉

    ça fait juste du bien de le dire, ça n’apporte rien à personne ni au débat, juste à moi. Bonne suite…

  • demijour

    Merci de dire tout haut ce que beaucoup pensent tout bas.

    Malheureusement des epais il y en a toujours eu et il y en aura toujours…

  • Félix

    J’allais commenté de façon négative à propos de ton billet suite au titre, mais j’ai lu ton texte et je le trouve lucide. Il y a beaucoup de mauvaise foi dans cette crise sociale et elle viens de tout les partis. Le jour ou cela cessera, peut-être y verront nous la fin?

  • Louis

    Quand va t’on arrêter tous ces exemples et arguments extrémistes et globalistes et discuter raisonnablement? Dans les deux camps les arguments sont basés sur des exemples qui ne font que choquer l’autre parti. Aujourd’hui dans une discussion avec une carré rouge (j’ai un peu de misère à identifier les gens avec ce symbole… mais pour la compréhension) il me disait que les riches n’étaient pas dans les manifestations et que seulement le petit peuple appuyait la cause contre ce système capitaliste. Tout en discutant, il a précisé son idée des riches qui étaient les médecins, les architectes et autres professionnels. IL me disait que ces gens ne descendaient pas dans la rue… c’est peut-être parce que le médecin est surchargé à l’hôpital et que pour lui il est plus important de sauver des vies. Ce que je veux dire c’est que je ne vois pas la fin du conflit, car les idées qui sont véhiculés sont rendues dénudées de sens logiques et que nous sommes même dépassé l’émotif pour un discours sectaire. Wake up le Québec, nous avons l’air d’une gang de clown en dehors de nos frontières pour un conflit étudiant à la base de 300$ par année qui est maintenant absorbé par des partisans virulents d’une toute autre cause dite sociale avec des intérêts plutôt politiques. Oui, notre gouvernement ne gagnera pas de prix du plus efficace, mais c’est nous qui l’avons placé au pouvoir majoritaire, la seule porte que je vois au conflit sera les prochaines élections et de voter intelligemment.

    Désolé, c’était ma bulle, mais je commence à en avoir ras le bol de seulement voir du noir et blanc, évoluons nos pensées et travaillons avec un peu de gris!

  • Jeff Gauthier

    Ce qui est dit dans ta lettre me semble effectivement très juste. Il semble que des gens on tout intérêts créer se genre de débordements (manifestations interminables pour un problème qui aurait dû être réglé il y a belle lurette) et je ne peux m’empêcher de penser aux (trop grandes et trop nombreuses) centrales syndicales qui se partagent l’immense tarte des fonds gouvernementaux et qui sentent le couperet s’approcher avec les résultats d’une certaine commission d’enquête. La plupart des manifestant extremistes croient vraiment qu’ils ont cause juste à défendre mais au ceux qui en ont vu d’autres et qui ont un peu plus de vécu voient bien qu’ils ne sont que les marionnettes nés de l’esprit d’un cancer qui ronge nos fonds publiques depuis des décennies! Je terminerai en répétant ce mon professeur de secondaire 3 m’as dit et qui lancé mon choix de vivre dans le respect des autres et de ma communauté: « Ne te bats pas contre la société, tu vas perdre! Bats toi avec elle! »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :