Mauvais endroit, mauvais moment

J’ai toujours eu peur des « pouceux »… Quand j’écris « pouceux », je veux dire ceux qui font de l’auto-stop! Quand on y pense, lorsque l’on embarque un « pouceux » dans notre automobile, on embarque un pur étranger…une personne dont on ne connait absolument rien. Un homme, une femme…un âme potentiellement torturé qui n’attend qu’un déclic pour exploser. Une goutte qui fera déborder le vase…et qui réveillera la bête.

Je vais toujours me rappeler de l’histoire de mon ami Martin (nom fictif). Il était à Québec lorsqu’il a embarqué un auto-stoppeur près de l’autoroute 20. Un homme maigrichon, bien habillé et qui « semblait tout à fait correct » selon lui. Il y avait apparence de pluie et Martin avait décidé de faire une bonne action. Il s’est arrêté…et lorsqu’il l’a embarqué dans la voiture, il a tout de suite senti qu’il venait de faire une erreur! Ils ont roulé pendant 10 minutes, sans parler… Soudainement, le pire arriva…comme si Martin l’attendais depuis une éternité. L’étranger sortit un couteau et le plaça sous la gorge de mon ami en disant: « Tu m’emmène aux États (Unis)…pas de bullshit! » Imaginez-vous à sa place! Vous auriez fait quoi?

Il a roulé jusqu’à Montréal, couteau sous la gorge…déjà nouée par une énorme boule de stress. À bout d’essence, il s’est arrêté dans une station-service. Il a demandé au gars: « Et là, on fait quoi? Tu veux me suivre à la pompe et lors du paiement à la caisse avec ton couteau, ça va être louche! » Confiant, le gars a baissé son arme et lui a fait signe de sortir pour accomplir sa besogne. Martin a fait le plein calmement et lorsqu’il s’est dirigé vers l’intérieur de la station (avec la seule et unique idée de déclarer le tout au commis), un véhicule de la sureté du Québec est arrivé sur les lieux par hasard…l’homme s’est sauvé en courant. Le couteau est resté dans la voiture…mon ami l’a gardé en souvenir. En souvenir d’avoir été au mauvais endroit, au mauvais moment.

Ce matin, une femme a raconté à Claude Poirier sur les ondes de LCN qu’elle avait embarqué un « pouceux » jeudi dernier… Cet homme était Rocco Luka Magnotta. Oui, oui! Le même qui à tué un autre homme sous l’oeil de sa caméra avant de le découper en morceaux. Un vidéo que j’ai regardé par curiosité et qui m’a donné la nausée… Non, je ne partagerai pas le lien avec vous. C’est trop horrible, c’est trop malsain. Après le visionnement, je me suis demandé ce qui était le plus épouvantable entre la personne qui a tué quelqu’un et l’a découpé en morceaux ou bien les gens qui l’ont regardé sur le web en sachant fort bien que c’était réel? Et pourtant, ça existe partout…et plus souvent que l’on pense.

Rencontres fortuites, jeux sexuels…des fois ça se passe bien…d’autres fois non! Pensez-y bien avant de rencontrer une personne que vous ne connaissez pas du tout…avant qu’il ne soit trop tard! Avant d’être la victime innocente d’un fou furieux qui a libéré la bête! Être au mauvais endroit, au mauvais moment… L’histoire de mon ami Martin semblait bien réelle n’est-ce pas? Mais elle est complètement fausse. Avouez que vous y avez cru…  Avouez que c’était plausible comme situation…

NDLR: By the way, dans le cas Magnotta, pourquoi avoir envoyé certaines parties du corps découpé à des partis politiques? Je ne l’a comprend pas encore celle-là! Préparait-il déjà une plaidoirie d’aliénation mentale en cas d’arrestation? Mystère…

Publicités

One response to “Mauvais endroit, mauvais moment

  • demijour

    Indéniablement il faut être malade pour faire cela. Et l’être tout autant pour l’envoyer. Il est dans un état de délire probablement.
    C’est un peu comme l’autre dans le bus qui avait décapité son voisin de siège il y a quelques années…
    Comme tu le dis, c’est vraiment être au mauvais endroit au mauvais moment!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :